No Items in Cart
Sign In
Loading Profile
French

Details d ’expertise en metallurgie du titane:

Les alliages de titane maintiennent leur niveau de résistance mécanique à hautes températures, ayant des coefficients de conduction thermique très faibles.

Les inconels sont des superalliages qui offrent une combinaison unique de résistance à la corrosion à très hautes températures, résistance à l’oxydation et à la fracture.

Les alliages (α-ß)

Ces alliages contiennent les deux phases α et ß ainsi que les stabilisateurs α et ß. La version de titane la plus répandue est le TA6V aussi appelé Ti6Al4V, qui est principalement utilisé par l’industrie aéronautique. Ce type d’alliage est facile à former et offre une très haute résistance à température ambiante et une résistance de bon niveau à très hautes températures. Les propriétés de ces titanes peuvent être influencées par le traitement thermique. 

Les alliages ß

Les alliages ß contiennent des éléments de transition tels que du vanadium, niobium, tantalum ou molybdène qui stabilise la phase ß. Les exemples commerciaux les plus répandus de ce type d’alliages sont les titanes 5553, Ti11.5Mo6Zr4.5Sn, Ti15V3Cr3Al3Sn. Les alliages ß subissent bien les traitements thermiques, peuvent être soudés et offre une très bonne résistance mécanique. Ils ont de bonnes propriétés pour les forges. Ces alliages sont cependant plus sensibles à la transition ductile et donc inadaptés aux applications cryogéniques. Les alliages ß sont aussi souvent utilisés sous forme de plaques, pour des sections de pièces fortes, ainsi que pour les rivets et ressorts. 

Details d ’expertise métallurgique des superalliages:

Le challenge:

Maintenir le coefficient de friction au plus bas est primordial pour une longue durée de vie de l’outil. Il convient d’utiliser des arrivées précises de l’arrosage sur l’outil pour contrôler la température à l’arête de coupe et par ce biais le processus d’usinage.

Sous une pression et direction adaptée, le lubrifiant évacue les copeaux et entretien aussi un environnement sûr pour la machine.

Il y a aussi une forte corrélation entre le volume de lubrifiant et le volume de matière usiné.

Spécificité de l’arrosage:

Les lubrifiants synthétique ou semi-synthétique doivent être utilisé sous contrôle de (1) volume, (2) pression et (3) concentration. Une concentration entre 10 et 12% est typiquement indispensable pour les métaux durs aéronautiques.

De plus l’arrosage par la broche et les outils pourront multiplier la durée de vie des outil jusqu’à un facteur 4. Il est important d’augmenter au maximum le débit à la sortie de l’outils.

Un minimum de 15litres par minute est recommandé à 35bars.

Les systèmes à hautes pression pouvant atteindre 150bars sont la base technologique pour la production aéronautique.

Pour les productions à très forte cadence, un système très-haute-pression atteignant les 350 bars est même recommandé.

Solutions d'outillage

Rainurage et tronçonnage

 

Beyond™ Evolution™